GAGGA

Les droits des femmes et la justice environnementale – pourquoi ensemble? Les femmes jouent un rôle essentiel dans la gestion et la préservation des ressources naturelles. En tant que dirigeantes communautaires, elles se battent pour défendre l’accès à des ressources naturelles propres et en sécurité, tout en s’opposant aux injustices. Cependant, elles ne jouent qu’un rôle limité au sein des instances et espaces de prise de décision et des espaces où sont déterminés l’utilisation et le contrôle de ces ressources. Par ailleurs, les mécanismes de financement disponibles dans le domaine de la durabilité environnementale, de la réduction des catastrophes et du changement climatique tendent à passer de haut les groupes et mouvements de base œuvrant dans le domaine de la justice environnementale dans la perspective des droits des femmes. La Global Alliance for Green and Gender Action (GAGGA) reconnaît que l’égalité entre les sexes est au cœur de la justice environnementale. Les femmes sont les plus gravement affectées lorsqu’elles sont déplacées de leur terre en raison de grands projets miniers ou de reconversion des terres. Les femmes autochtones, ou appartenant à des groupes socialement ou politiquement marginalisés, présentent un risque plus élevé de perdre leurs moyens de subsistance, leurs foyers et leurs vies lorsqu’elles sont exclues des décisions qui les concernent sur leur environnement. La GAGGA vise à redresser ce déséquilibre en catalysant le pouvoir collectif des mouvements actifs dans le domaine des droits des femmes et de la justice environnementale, tout en amplifiant la voix collective des femmes réclamant leur droit à l’eau, à la sécurité alimentaire et à la un environnement sain, propre et sûr sur le plan local, national et international. Qu’est-ce que la Global Alliance for Green and Gender Action (GAGGA) La Global Alliance for Green and Gender Action (GAGGA) rassemble le Fondo Centroamericano de Mujeres (FCAM – fonds régional de femmes siégeant au Nicaragua), Both ENDS (ONG néerlandaise indépendante spécialisée dans le thème de la justice environnementale) et Mama Cash (fonds international de femmes basé aux Pays-Bas). Parmi les partenaires stratégiques se trouvent Global Greengrants Fund (GGF), Prospera – International Network of Women Funds et le Ministère des affaires étrangères des Pays-Bas. La GAGGA fournit un appui financier à des organisations actives dans le domaine des droits des femmes et de la justice environnementale à échelle nationale, régionale et mondiale dans plus de 30 pays en Amérique latine, en Afrique, en Asie et en Europe, en accordant la priorité aux groupes travaillant localement et ayant un accès limité aux financements. La GAGGA soutient ces organisations et ces différents fonds afin de renforcer leurs capacités de lobbying, de plaidoyer et de recherche dans le domaine des droits des femmes et de la justice environnementale. Pour plus d’informations, cliquez ici ou contactez-nous!