Rebelles de Bañado Sur, Paraguay


À Bañado Sur, dans la banlieue d’Asunción se trouve la décharge de Cateura, la plus grande du Paraguay. Elle reçoit quotidiennement 1500 tonnes de déchets, et avec ce volume, elle a considérablement dépassé sa capacité. Les déchets incontrôlés, la pollution, les inondations et l’accès précaire aux services sont quelques-uns des problèmes auxquels la population de la région est confrontée.

Cent mille personnes vivent dans la région de Bañado Sur. Les femmes de la région vivent dans des situations extrêmes tout au long de l’année. À certaines périodes, elles sont submergées par l’eau en raison des inondations liées au changement climatique et de l’inefficacité des services publics, tandis qu’à d’autres périodes elles souffrent d’un manque d’eau potable pour la consommation. De nombreuses familles sont contraintes d’émigrer et de quitter leur foyer pendant ces deux périodes extrêmes. Les femmes qui restent à Bañado Sur sont obligées de parcourir de longues distances pour obtenir de l’eau propre à la consommation humaine.

Dans le contexte de ces luttes quotidiennes, Rebeldes del Sur (Rebelles du Sud), une organisation formée par des jeunes femmes, coordonne les efforts avec d’autres groupes et collectifs pour dénoncer la situation à laquelle elles sont confrontées à Bañado Sur. Leur travail de plaidoyer s’adresse aux autorités locales et nationales, et elles exigent que l’État garantisse les droits des personnes à vivre dans un environnement exempt de contamination, avec un accès permanent à l’eau potable, et sans que leurs vies et leurs biens ne soient constamment menacés par les inondations. .

Les Rebeldes del Sur demandent également que le gouvernement de la ville d’Asunción autorise une participation effective à la planification urbaine afin de garantir des solutions durables qui améliorent la sécurité et les conditions de vie, et permettent aux familles de la région de continuer à y résider.


Related Post

L’histoire de la rivière Mahakam en Indonésie : Du bien commun à l’extractivisme et inversement

Depuis plus de cent ans, le deuxième plus long fleuve d’Indonésie et ses écosystèmes environnants ont été concédés à l’industrie…

See more

La lutte des womn pour l’eau et l’assainissement dans une pandémie

L’une des mesures sanitaires recommandées pour enrayer la propagation de la COVID-19 est le lavage des mains au savon, mais…

See more

Les femmes Maya Ch’orti’ récupèrent leurs droits territoriaux et leur accès à l’eau

Cela fait  17 ans que le peuple Maya Ch’orti’ demande la propriété des terres où vivaient ses ancêtres et maintenant…

See more

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et tenez-vous au courant de la lutte collective de notre réseau pour un monde équitable et respectueux de l'environnement.