LA VOIX DE LA GAGGA AU TEMPS DU COVID-19 : DROITS HUMAINS


 


«La seule chose qui est claire est ce que nous vivons: un état d’exception, caractérisé par la répression, les violations de droits constitutionnels, l’autoritarisme, envers une bonne partie de la population.» 

          — Yoseling Guardado, Colectiva Feminista para el Desarrollo Local, El Salvador


 

Les femmes défenseures de l’environnement ont planté la semence d’un futur meilleur qui met en avant le bien-être des personnes et de la planète plutôt que le lucre, en poursuivant la lutte pour la défense de l’environnement et la durabilité de la vie. Plus que jamais, à l’époque du COVID-19, il devient essentiel d’appuyer leur combat. Si leurs droits humains ne sont pas protégés en priorité, nous mettons en péril nos mouvements et toute possibilité de générer des changements positifs.

Dans de nombreux pays où travaillent nos partenaires, les gouvernements profitent des mesures pour lutter contre le coronavirus pour revenir sur les droits et promouvoir des politiques qui aggravent la marginalisation et la discrimination, et pour relâcher les normes environnementales. Cliquez sur l’audio de 14 minutes pour écouter les expériences de nos partenaires de leur propre bouche, dans 11 pays du réseau GAGGA (versions sous-titrée). 

 

Vous pouvez également écouter un message audio des directrices exécutives des membres de l’alliance GAGGA ici, ainsi que nos partenaires et alliés nous parlent de souveraineté alimentaire, de économies alternatives et autres thèmes ci-dessous:

L’illustration utilisée dans cet audio a été dessinée par Dijema Méndez.

EN SAVOIR PLUS SUR LES PARTENAIRES PRÉSENTÉS DANS LES PODCASTS

*Les partenaires sont énumérés par ordre d’apparition.

Yenny Noguera Rodriguez, Coordinadora Nacional de la Defensa de los Territorios y Áreas Protegidas de Bolivia

Liliana Ávila, Asociación Interamericana para la Defensa del Ambiente, Amérique latine

Yoseling Guardado, Colectiva Feminista para el Desarrollo Local, El Salvador

Miriam García, Asociación de Desarrollo Económico Social, El Salvador

María Carmelina Chocooj, commune de San Pedro Carchá, Guatemala

Emem Okon, Kebetkache Women’s Development and Resource Centre, Nigeria

Bernada Pesoa Torrez, Communauté Santa Rosa, Paraguay

Bhanu Kalluri, Dhaatri Trust, Inde

Bina Khadka, Mahila Mukti Manch, Nepal

Marine Bzhalava, Kvemo Kartli Media, Georgie

Sanchir, National Center against Violence, Mongolie 

Les femmes du corridor sec, Nicaragua

Pour en savoir plus sur la GAGGA et nos partenaires,  abonnez-vous à notre bulletin et suivez-nous sur Twitter. Merci de votre écoute et prenez soin de vous!


Related Post

La lutte pour conserver notre qualité de vie

Aujourd’hui, on ne peut plus savoir quand les eaux montent et descendent. Ixé Márcia Mura, sé mira sá Mura, sé…

See more

Des féministes du Sud global aux décideurs de la COP : Un changement radical pour la justice climatique

« La justice climatique signifie… s’attaquer aux causes profondes de la crise climatique – notamment la production, la consommation et le…

See more

Que fait exactement la GAGGA ? Découvrez-le dans cette nouvelle animation

Les femmes, les filles, les personnes trans, intersexes et non binaires du monde entier travaillent déjà à des solutions climatiques…

See more

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous et tenez-vous au courant de la lutte collective de notre réseau pour un monde équitable et respectueux de l'environnement.